Accueil > Newsletter > Actions pour la profession > THERMOUSSE ou comment récupérer de chaleur fatale à l’aide de mousses métalliques ?

THERMOUSSE ou comment récupérer de chaleur fatale à l’aide de mousses métalliques ?

Le projet THERMOUSSE, porté par CTIF et conduit en collaboration avec le LEMTA (Laboratoire Énergies et Mécanique Théorique et Appliquée) a pour objectif d’étudier les échanges thermiques pour la récupération de la chaleur fatale à l’aide de mousses métalliques.

En effet, les industries de la métallurgie sont fortement utilisatrices de procédés de transformation qui génèrent une quantité importante de chaleur qui n’est pas actuellement récupérée. Le gisement est considérable à l’échelle industrielle et peut représenter 20 % à 40 % de l’énergie initiale utile au process.

échangeur

 

 

 

 

 

 

Démonstrateur (Cuivre-Structure de kelvin).

 

Couplage numérique et expérimental

Le projet THERMOUSSE couplera une approche de simulation numérique des échanges thermiques (méthode de Monte-Carlo pour le couplage des transferts thermiques) à des mesures expérimentales sur four tubulaire. De plus, l’utilisation de la fabrication additive de noyaux en sable permettra de concevoir et réaliser des mousses métalliques (réalisées en fonderie) avec des géométries plus complexes et innovantes que les méthodes traditionnelles.

 

Projet CTIF THERMOUSSE Structure étudiée

 

 

 

 

 

 

Le projet THERMOUSSE se positionne dans les thématiques de ressourcement de la transition énergétique et écologique et des matériaux et procédés du Carnot ICEEL et fait l’objet d’un financement partiel du Carnot ICEEL.

Contact : Patrick Hairy, Responsable Pôle Développement Métallurgie et Procédé chez CTIF.