Accueil > > Newsletter > Actions pour la profession > Rebrefond ou la révision du BREF Forge Fonderie

Rebrefond ou la révision du BREF Forge Fonderie

 

Le projet Rebrefond, demandé par la Fédération Forge Fonderie et co-financé par CTIF et l’ADEME, a été un projet important pour la profession car préparatoire à la révision du BREF Forge Fonderie qui est en phase de démarrage (voir article de la revue Forge Fonderie de mars 2018 et l’article de MetalBlog). Il avait pour objectif d’évaluer l’état de déploiement des Meilleures Techniques Disponibles (MTD) du BREF Forge Fonderie de 2005 au sein des fonderies françaises classées IED* (capacité de fusion de 20t/jour pour les ferreux et non ferreux à l’exception du plomb à 4t/jour) et d’identifier les potentielles nouvelles MTD ou MTD émergentes.

Le projet REBREFOND mené par CTIF s’est divisé en 3 phases :

  • Phase 1 : identification des fonderies IED et constitution d’un questionnaire d’évaluation.
  • Phase 2 : envoi des questionnaires aux fondeurs et réception des réponses, ainsi que l’ensemble du support pour assister et relancer les fondeurs de manière à obtenir le maximum de réponses de qualité. Des visites d’une vingtaine de fonderies remarquable ont aussi été réalisées pour mieux documenter les réponses des fondeurs et notamment les remontées de meilleures techniques nouvelles ou potentielles.
  • Phases 3 : rédaction des synthèses.

Conclusion

Le projet Rebrefond s’est terminé en mars 2019 avec la transmission à la Fédération Forge Fonderie et à l’ADEME des livrables du projet. Il a été remarquable par la grande participation obtenue auprès des fondeurs lors de l’enquête. Sur les 88 fonderies IED identifiées en France, 68 ont répondu au questionnaire soit plus de 75%. L’ensemble des moyens de fusion et des processus de moulage ont été représentés ce qui permet aux données de ce projet d’être représentatives de la filière française des fonderies IED. Si quelques données ont manqué sur la partie émissions, ce qui n’a pas permis d’atteindre pleinement certains objectifs du projet REBREFOND, la forte implication des fonderies dans ce projet montre que ce n’est pas par manque de volonté de leur part. Il sera donc important en amont ou en parallèle de la publication du futur BREF SF de communiquer à l’ensemble des fonderies concernées sur l’importance de réaliser une campagne de mesure exhaustive des polluants et processus impactés par les nouvelles NEA-MTD de manière à avoir l’ensemble des données nécessaires à la rédaction du dossier de réexamen de leur arrêté d’autorisation.

Une restitution à la profession est organisée conjointement par CTIF et la Fédération Forge Fonderie le mardi 19 novembre 2019. D’autres manifestations pourront aussi être planifiées au fur et à mesure de l’avancée des négociations du BREF SF.

Contact : Frédéric Aldin

*IED (Industrial Emissions Directive)