Accueil > > Newsletter > Veille stratégique > Une pièce imprimée en 3D autorisée dans un Boeing 787

Une pièce imprimée en 3D autorisée dans un Boeing 787

Norsk Titanium vient d’officialiser un contrat d’impression en 3D d’éléments en titane pour le Boeing 787 Dreamliner. Pour la première fois, l’agence aéronautique américaine (FAA) a homologué un tel procédé de production. Selon l’agence Reuters, l’économie pourrait s’élever, pour l’avionneur, à 2 voire 3 millions de dollars par appareil.

[L’Usine Nouvelle, 11/04/2017]

Service lecteur : 60990

Contact : colliard@ctif.com