Accueil > Journée RAFAM 2016

Journée RAFAM 2016

Retour sur la journée RAFAM organisée le 31 mars 2016 à l’INP de Grenoble par le pôle ViaMECA et à laquelle CTIF a participé. Plus d’une centaine de personnes étaient présentes à cette journée qui avait pour objectif de faire le point sur les nouveautés et les innovations en fabrication additive métallique de l’année et […]

Retour sur la journée RAFAM organisée le 31 mars 2016 à l’INP de Grenoble par le pôle ViaMECA et à laquelle CTIF a participé.

Plus d’une centaine de personnes étaient présentes à cette journée qui avait pour objectif de faire le point sur les nouveautés et les innovations en fabrication additive métallique de l’année et de présenter des réalisations industrielles.

Aujourd’hui, il est indéniable que la fabrication additive ouvre de nouvelles perspectives dans la conception de pièces métalliques, mais faut-il encore avoir les outils ou les méthodes associées. De nombreux travaux ont été menés autour de la gestion des connaissances et l’intégration des règles de conception, notamment via l’optimisation topologique, l’utilisation de structures lattices ou de matériaux architecturés. A noter que des travaux sur la tenue en fatigue des structures lattices sont réalisés dans le cadre du programme ANR FA2SCINAE (Fabrication Additive et FAtigue de Structures Cellulaires Intégrées en AEronautique).

Traitement de finition et formation

Les opérations de post-traitement et plus précisément de traitement de finition ont également un rôle important dans la chaîne de fabrication additive. La tenue à la fatigue d’un composant est directement liée à son état de surface, ainsi la société Manutech présentait une technologie de reprise de surface par micro-usinage laser.

La société 3D&P, qui a rejoint la plateforme Orthopée mise en place par le CETIM,  a présenté ses travaux sur les supports en fabrication additive.

La formation était également au rendez-vous lors de cette journée. L’ARDI Rhône-Alpes propose d’accompagner les PME-PMI avec des programmes subventionnés jusqu’à 65 %. La plateforme IDpro a mis en place un parcours de deux jours avec un retour d’expérience de Volvo.

Des exemples de réalisation

Du côté des industriels, Spartacus3D présentait la pince LETo, outillage de forge pour la manutention de lingots, développée en partenariat avec CTIF et réalisée sur une machine EOS M280 en Inconel 718. La pièce est actuellement en phase de tests industriels chez Setforge. L’industriel a pour objectif de doubler la durée de vie pour un coût de possession divisé par deux.

metal-news-ctif-actu-journee-rafam-pince-leto-fabrication-additive-metallique

Pince LETo développée par Spartacus3D et CTIF  (© CTIF )

L’entreprise AG Tôlerie en partenariat avec l’ENISE présentait la réalisation d’une matrice de formage par dépôt de métal en fusion (procédé CLAD), avec notamment le développement d’un algorithme pour s’adapter à la taille de la pièce.

Le regroupement des sociétés Fives, Michelin et 3A , qui a donné naissance à Fives Michelin Additive Solutions, devient un des premiers acteurs mondiaux en Fabrication Additive, avec plus d’un million de pièces métalliques fabriquées par an.

Le groupe a mis en place une démarche afin de proposer aux industriels une solution globale allant de la conception à la fabrication de machines ou de lignes complètes de production avec des services associés (reconception de pièces, définition du processus de fabrication, installation, support à la production, formation …). Il travaille aujourd’hui sur une nouvelle machine et ambitionne de fournir des solutions modulaires (besoin/ budget) et de rendre ses machines plus faciles à exploiter, notamment avec l’accès à la paramétrie des matériaux.

La fusion laser aluminium sur lit de poudre souvent considérée comme difficile (forte conductivité thermique et forte dissipation de la chaleur, oxydation et inclusion d’alumine, faible intervalle de solidification et contraintes résiduelles élevées) est abordée par Constellium qui explore les voies d’utilisation de la fabrication additive au regard d’autres procédés : soudage par fil, soudage par friction, cold spray,…

Contact : Camille Ollivier

 

Vidéo

CTIF en bref

  • 1 fonderie semi-industrielle
  • 3 plate-formes d'essais
  • 8 imprimantes 3D métal
  • 1 centre de calcul
  • 5 000 m² de laboratoires
  • 1 centre de formation
  • 1 service de veille/prospective
  • 5 antennes régionales
  • 110 personnes
  • 70 ans d’expérience
  • Ils nous font confiance

    Plus de 400 entreprises ont déjà fait confiance au CTIF.