Accueil > > Newsletter > Veille stratégique > Retassures dans les fontes grises à haute résistance

Retassures dans les fontes grises à haute résistance

Cet article étudie l’influence de l’addition de chrome et de molybdène et des traitements d’inoculation sur la solidification et les défauts de retassure de fontes grises à haute résistance. Quand les éléments sont ajoutés séparément et à de faibles teneurs, les alliages ne présentent pas de différences significatives quant au volume de macroretassures ou de microretassures comparés aux fontes non alliées. Cependant, quand les deux éléments sont ajoutés, les macroretassures et les microretassures augmentent. Une augmentation du degré de germination provoque aussi un accroissement des volumes de macroretassures et de microretassures dans les fontes grises alliées. L’influence de l’inoculation sur les porosités, les retassures est plus critique dans les alliages alliés au chrome et molybdène que dans les fontes non alliées.

[Transactions AFS, 04/2015, vol. 123, Div 5, Paper 15-043, p. 261-270]

Service lecteur : 60646

Contact : Christine Colliard (colliard@ctif.com)