Accueil > > Newsletter > Veille stratégique > Résilience des composites Al-B4C

Résilience des composites Al-B4C

Cet article de recherche montre que la résilience d’un composite à matrice d’aluminium renforcée au carbure de bore (B4C) est contrôlée par un certain type de traitement thermique (vieillissement à 400 °C pendant 10 heures ou mise en solution) et par l’addition de titane, de zirconium, de scandium ou la quantité de matériaux réfractaires. Une refusion répétée du composite couplée à un brassage à grande vitesse peut provoquer la fragmentation des particules de carbures de bore. L’introduction de Ti conduit à une réaction avec les particules de carbure de bore B4C transformé en composés intermétalliques Al-Ti-B ou Al-Ti-C. L’addition de Zr avec le Ti contribue à former Al3(Ti, Zr), ce qui minimise l’interaction entre la matrice d’aluminium et les particules de carbure de bore.

[Transactions AFS, 04/2015, Vol. 123, Div 2 paper 15-030, p. 49-56]

Service lecteur : 60634

Contact : Christine Colliard (colliard@ctif.com)