Accueil > > Newsletter > Actions pour la profession > Rebrefond ou la révision du BREF Forge Fonderie

Rebrefond ou la révision du BREF Forge Fonderie

Le projet Rebrefond, demandé par la Fédération Forge Fonderie et co-financé par CTIF et l’ADEME, est un projet important pour la profession car préparatoire à la révision du BREF Forge Fonderie qui est en phase de démarrage (voir article de la revue Forge Fonderie de mars 2018 et l’article de MetalBlog). Il a pour objectif d’évaluer l’état de déploiement des Meilleurs Techniques Disponibles (MTD) du BREF Forge Fonderie de 2005 au sein des fonderies françaises classées IED* (capacité de fusion de 20t/jour pour les ferreux et non ferreux à l’exception du plomb à 4t/jour) et d’identifier les potentielles nouvelles MTD ou MTD émergentes.

Le projet REBREFOND mené par CTIF se divise en 3 phases :

  • Phase 1 : identification des fonderies IED et constitution d’un questionnaire d’évaluation.
  • Phase2 : envoi des questionnaires aux fondeurs et réception des réponses, ainsi que l’ensemble du support pour assister et relancer les fondeurs de manière à obtenir le maximum de réponses de qualités.
  • Phases 3 : rédaction des synthèses.

Etat d’avancement à mi-septembre :

La phase 1 s’est clôturée en avril 2018 et la phase 2 est en cours de finalisation. S’il est encore trop tôt pour en tirer des conclusions, on peut d’ores et déjà se féliciter du nombre de réponses : 66 questionnaires reçus des 88 sites IED questionnés, soit un taux de réponse de 75%. Cela montre l’intérêt des fondeurs pour ce projet. Nous remercions les responsables de fonderie ainsi que les différentes personnes qui ont complété ces questionnaires pour les ressources et le temps consacrés.

La suite du projet :

Le travail de vérification sur le terrain pour certaines fonderies remarquables par leurs innovations ou par des problématiques spécifiques est maintenant en cours. Une fois ce travail terminé, nous allons croiser l’ensemble des informations collectées pour en sortir des conclusions MTD par MTD ainsi que des recommandations pour de nouvelles MTS ou MTD émergentes.

Les délais du projet Rebrefond sont respectés et la matière première dont nous disposons est suffisamment qualifiée  pour fournir des conclusions pertinentes et étayées. Ainsi, dès novembre, il sera possible  de  fournir les synthèses demandées  à la Fédération Forge Fonderie et à l’ADEME pour connaitre l’état environnemental actuel de la fonderie française de manière à pouvoir négocier le futur BREF Forge Fonderie en toute connaissance de cause.

Une restitution à la profession sera planifiée en fin de projet REBREFOND pour présenter les résultats aux fondeurs qui ont montré par ce fort taux de participation leur intérêt à ce projet.  

Contact : Frédéric Aldin

*IED (Industrial Emissions Directive)