Accueil > > Newsletter > Veille stratégique > Perspectives de la filière française de sécurité à l’horizon 2020

Perspectives de la filière française de sécurité à l’horizon 2020

metal-news-ctif-securite-france-electronique-numerique

 

 

metal-news-ctif-segments-porteursmetal-news-ctif-perspectives-filiere-segment11La filière sécurité est en forte croissance. Dans la période à venir (de 2013 à 2020), la croissance devrait repartir et retrouver sensiblement le même niveau qu’avant la crise (à 5,1 % par an selon les estimations). La croissance devrait être de 6 % sur le coeur industriel, tiré par l’électronique et la cybersécurité (plus de 10 %), et de 2,3 % pour les services, au sein desquels les services à forte valeur ajoutée (conseil, formation) se distinguent par une croissance de 7 à 8 %. L’industrie française de la sécurité bénéficiera de la croissance de la demande en France et surtout en Europe. Mais elle devrait être tirée plus encore par la demande dans les pays émergents qui recèlent un important potentiel de croissance dans la mesure où leur marché est encore loin d’avoir atteint le même niveau que dans les pays plus riches. Ces pays ne disposent souvent pas encore de toutes les technologies avancées ni de l’industrie nécessaire pour les mettre en oeuvre, ce qui permettra aux entreprises françaises d’exporter et donc d’apporter un surcroît de croissance à la filière.

Une vingtaine de segments notamment ceux concernant l’électronique et le numérique  tireront la croissance entre 2013 et 2020. On assiste aussi à l’éclosion de nouveaux marchés comme par exemple les drones ou bien les nouvelles fonctions de sécurité liées aux objets connectés (traçage, surveillance, détection, alerte, cybersécurité des objets connectés) et aux capteurs miniaturisés. La persistance de la forte croissance des segments tirés par les nouvelles menaces, par les nouveaux besoins, et par les nouvelles technologies, devrait maintenir la croissance de la filière à un niveau sensiblement plus rapide que celui de la moyenne de l’économie française. (voir graphiques de prospective ci-dessous).

C’est une filière en mutation. La partie traditionnelle des activités de sécurité (protection physique, services de gardiennage) stagne, alors que des domaines nouveaux comme les produits et systèmes numériques et robotiques, ou la cybersécurité, sont en très forte croissance.

[Pôle interministériel de prospective et d’anticipation des mutations économiques (PIPAME), 11/2015]

Service lecteur : 59849

Contact Christine Colliard