Accueil > Oct 2015-ECONOMIE

Oct 2015-ECONOMIE

ROBINETTERIE

  • La production française d’articles de robinetterie à la hausse

MATIERES PREMIERES

  • Les matières premières au plus bas depuis 13 ans

AUTOMOBILE

  • Retournement de situation dans l’automobile selon Michelin

FONDERIE

  • Les difficultés de la fonderie ne se sont pas cantonnées qu’à la France au 2e trimestre

Veille stratégique

Economie

Retrouvez une sélection parmi plus de 200 sources d’informations analysées par CTIF.

Sommaire

 

ROBINETTERIE

La production française d’articles de robinetterie à la hausse

Selon Xerfi, la production française d’articles de robinetterie a bondi de 18,2 % en volume entre décembre 2013 et décembre 2014. Les industriels ont profité d’une demande très dynamique en provenance du nucléaire pour la maintenance de centrales en France ou pour la construction de centrales à l’étranger. Le repositionnement des fabricants de robinets et de vannes vers le haut de gamme leur a permis de trouver des relais de croissance à l’international.
[Fonderie magazine, 04/2015, p. 11-15]
Service lecteur : 58941

MATIERES PREMIERES

Les matières premières au plus bas depuis 13 ans

Les prix des matières premières ont atteint leur seuil le plus bas depuis 13 ans. L’indice des prix des commodités établi par l’agence Bloomberg, qui agrège 22 produits, a touché le 20 juillet son niveau le plus bas depuis 2002, à 96. Plusieurs informations en provenance de Chine contribuent à ce recul, comme l’illustrent les exemples de l’or et du nickel.
« La baisse des prix de l’or se prépare depuis un certain temps », affirme la banque néerlandaise ABN Amro. La Réserve fédérale américaine pourrait remonter ses taux d’intérêt durant l’année, ce qui fait habituellement pression sur les prix de l’or : des coûts d’emprunt plus élevés freinent son attrait.
Par ailleurs, la Chine a rendu publics, pour la première fois en six ans, le niveau de ses stocks en métal jaune. Vendredi 17 juillet, elle a annoncé que ses réserves en or s’élevaient à 1658 tonnes en juin 2015, contre 1054 tonnes en 2009. En dépit de cette hausse de 60%, « le marché a été déçu par l’augmentation des avoirs en or par la Banque populaire de Chine ». ABN Amro prévoit une once à 1000 dollars en décembre prochain, contre 1172 dollars en moyenne en juin.
Le nickel constitue également un des métaux les plus chahutés, avec une baisse de 23% de son prix depuis le début de l’année. Début juillet, à 10400 dollars par tonne, il était au plus bas depuis avril 2009 après avoir traversé plusieurs mois turbulents. « La raison de cette forte baisse de prix réside dans une plus forte aversion au risque parmi les participants du marché », explique pour sa part la banque allemande Commerzbank. Les doutes sur la croissance chinoise ont contribué à pénaliser le métal blanc, au même titre que la chute observée la semaine dernière sur les marchés boursiers chinois. On ne constate par ailleurs pas de pénurie, les entrepôts du London Metal Echange étant « correctement » remplis, à 435000 tonnes, 4% en dessous du niveau record atteint au début du mois de juin.
[Usine Nouvelle, 22/07/2015]
Service lecteur : 59099

AUTOMOBILE

Retournement de situation dans l’automobile selon Michelin

Le président de Michelin, Jean-Dominique Senard, explique que nous vivons actuellement un véritable retournement de situation par rapport au début de la décennie : « L’Europe et l’Amérique du Nord connaissent une croissance solide du marché de 3 % à 5 % sur le premier semestre, tandis que les autres zones, souvent appelées émergentes, comme l’Asie (hors Inde) ou l’Amérique du Sud affichent des baisses de 8 % à 20 % du marché ». Le marché chinois « est en hausse sur le semestre, mais pour la première fois en juin, nous avons observé une baisse du marché des pneus de première monte. Dans le poids lourd, le déphasage entre les continents est encore plus marqué, avec les marchés américain et européen en croissance de plus de 10 %, et les marchés émergents en chute de 20 % à 40 %, y compris la Chine », ajoute-t-il.
[http://www.ccfa.fr, 29/07/2015]
Service lecteur : 59100

FONDERIE

Les difficultés de la fonderie ne se sont pas cantonnées qu’à la France au 2e trimestre

Selon Xerfi, la production des fondeurs espagnols a également diminué par rapport aux 3 premiers mois de l’année (-2,1%), tout comme celle de leurs homologues italiens (-1,7%). Seule la fonderie allemande a montré des signes de résistance (+0,7%), même si les cadences ont légèrement ralenti par rapport au 1er trimestre. Dans l’ensemble, la production des fonderies européennes s’est contractée de 1,8% entre le 1er et le 2e trimestre 2015.
[Document CTIF, 09/2015]

 ContactChristine Colliard

Retour au sommaire de la newsletter 

OFFRES ASSOCIEES

  • La forge et la fonderie : des activités en progression Energies vertes : l'éolien retrouve des couleurs dans l'Hexagone Belgique - Des trains roulent à l'électricité éolienne
  • La forge et la fonderie : des activités en progression Energies vertes : l'éolien retrouve des couleurs dans l'Hexagone Belgique - Des trains roulent à l'électricité éolienne
  • Ce projet fait suite, depuis 2005, à trois projets précédents sur le même thème qui ont conduit à de nombreuses publications, trois brevets, plusieurs enveloppes Soleau et plusieurs présentations à des congrès dont en 2011

Vidéo

CTIF en bref

  • 1 fonderie semi-industrielle
  • 3 plate-formes d'essais
  • 8 imprimantes 3D métal
  • 1 centre de calcul
  • 5 000 m² de laboratoires
  • 1 centre de formation
  • 1 service de veille/prospective
  • 5 antennes régionales
  • 110 personnes
  • 70 ans d’expérience
  • Ils nous font confiance

    Plus de 400 entreprises ont déjà fait confiance au CTIF.