Accueil > > Newsletter > Veille stratégique > Les résidus de broyage automobiles transformés en CSR (Combustibles solides de récupération)

Les résidus de broyage automobiles transformés en CSR (Combustibles solides de récupération)

Stopper l’enfouissement des résidus de broyage et améliorer les performances de valorisation des VHU, c’est l’objectif du projet Car Waste soutenu par le programme européen Life et porté par un partenariat franco-italien représenté par le constructeur italien PAL et le français GDE. Lancé en juin 2014, le projet a franchi une nouvelle étape en début d’année avec le démarrage du pilote semi-industriel sur le site de GDE à Rocquancourt (Normandie). « C’est ici que sont regroupés les résidus de broyage automobile produits sur l’ensemble de nos sites, soit quelque 250 000 t/an », indique Olivier Pitavy, directeur de projets au sein du groupe Ecore.

L’objectif est ainsi de fournir un CSR à haut pouvoir calorifique équivalent au charbon, prêt à l’emploi en tuyère de cimenterie, mais aussi vers d’autres applications de combustion comme des aciéries ou des chaufferies industrielles. Les premiers retours sont déjà prometteurs. Les travaux vont se poursuivre jusqu’à fin 2017 pour vérifier le comportement de ce combustible en cimenterie mais également pour le tester dans d’autres fours industriels.

[Environnement Magazine, 06/04/2016]

Service lecteur : 60036

Contact : Christine Colliard