Accueil > L’éolien a créé 2000 emplois en France en 2015

L’éolien a créé 2000 emplois en France en 2015

L’éolien poursuit sur sa lancée. Après une croissance de 15,4 % entre 2013 et 2014, la filière a créé 1950 emplois supplémentaires l’an dernier. Soit une croissance de plus de 33 % en deux ans. C’est la principale conclusion de l’Observatoire de l’éolien. Les résultats de sa troisième édition ont été dévoilés ce 14 septembre […]

metal news ctif secteur eolien croissance emploi

L’éolien poursuit sur sa lancée. Après une croissance de 15,4 % entre 2013 et 2014, la filière a créé 1950 emplois supplémentaires l’an dernier. Soit une croissance de plus de 33 % en deux ans. C’est la principale conclusion de l’Observatoire de l’éolien. Les résultats de sa troisième édition ont été dévoilés ce 14 septembre à l’occasion du colloque national organisé par France Énergie Éolienne.
L’observatoire a été réalisé avec le cabinet BearingPoint. Il a identifié 790 sociétés actives dans l’éolien en France. L’Ile-de-France est la région concentrant le plus d’emplois dans la filière (3920 emplois). C’est dû à la présence de nombreux sièges sociaux. Ensuite, cinq régions accueillent entre 1500 et 1250 emplois. Dans l’ordre décroissant, il s’agit des Hauts-de-France, d’Auvergne-Rhône-Alpes, des Pays de la Loire, de l’Occitanie et du Grand Est.
La croissance des emplois s’observent dans tous les segments de la chaîne de valeur. Les segments « Ingénierie et construction » et « Fabrication de composants » connaissent de très fortes progressions. Avec des hausses de 50,9 % et de 35,2 % en deux ans. Mais les métiers dans les études-développement (+25,6 %) et l’exploitation-maintenance (+22 %) ne sont pas en reste.
Ces résultats sont le fruit du redémarrage des installations de parcs éoliens en France depuis trois ans : 1073 MW et 1042 MW ont été raccordés en 2015 et en 2014, contre seulement 631 MW en 2013. Cette année, le marché semble suivre la même tendance, puisque 568 MW ont été installés au premier semestre 2016. Cette dynamique n’est toutefois pas suffisante. Pour atteindre ses objectifs aux horizons 2018 et 2023, la France doit augmenter de 50 % la capacité éolienne qu’elle installe chaque année.

Contact : Isabelle Lacoste 

Environnement Magazine, 14/09/2016

Vidéo

CTIF en bref

  • 1 fonderie semi-industrielle
  • 3 plate-formes d'essais
  • 8 imprimantes 3D métal
  • 1 centre de calcul
  • 5 000 m² de laboratoires
  • 1 centre de formation
  • 1 service de veille/prospective
  • 5 antennes régionales
  • 110 personnes
  • 70 ans d’expérience
  • Ils nous font confiance

    Plus de 400 entreprises ont déjà fait confiance au CTIF.