Accueil > > Newsletter > Veille stratégique > L’efficacité du recyclage passe par la valorisation des fines

L’efficacité du recyclage passe par la valorisation des fines

Les fines sont une mine de métaux inexploitée. Leur recyclage est précieux. Les installations industrielles en place ne valorisent généralement pas la fraction fine qui est considérée comme un déchet. Or, ces fines peuvent potentiellement contenir un taux important de métaux ferreux ou non-ferreux qui sont aujourd’hui perdus. Si nous prenons comme exemple les fines de résidus de broyage automobile, nous pouvons trouver en moyenne  entre 3 et 5 % de métaux ferreux et acier inoxydable, et, entre 10 et 12 % de métaux non-ferreux (cuivre, zinc, aluminium…). Un recycleur de VHU de taille moyenne génère par an environ 25 000 tonnes de RBA. Dans ce gisement se trouvent donc jusqu’à 3 000 tonnes de métaux perdus et qui représentent une valeur potentielle supérieure à 6 millions d’euros.

MTB a conçu des machines (photo ci-dessus) pour valoriser les métaux présents dans les fines dont le SMB, un séparateur magnétique haute induction permettant de capter une fraction fine, la totalité des éléments magnétiques et paramagnétiques (aciers inoxydables).

[Traitements et Matériaux, 07/11/2016]

Service lecteur : 60557

Contact : Christine Colliard