Accueil > > Newsletter > Veille stratégique > La première technologie d’impression 3D métal combinant impression 3D, fonderie et forge

La première technologie d’impression 3D métal combinant impression 3D, fonderie et forge

Une première mondiale :  après 10 ans de recherche, une équipe de scientifiques installée en Chine dirigée par Zhang Haiou, Professeur d’ingénierie mécanique à l’université Huazhong de science et de technologie de Wuhan dans la province d’Hubei, a développé une technologie d’impression 3D métal révolutionnaire combinant l’impression 3D, la fonderie et la forge appelée « smart micro casting and forging » et l’imprimante 3D développée répond au nom de « Micro Forging & Casting Sync Composite Device » Les chercheurs affirment que cette technologie est plus efficace à 80 % que l’impression 3D SLM (Selective Laser Melting) que les pièces sont plus résistantes à l’usure que si elles avaient été réalisées en fabrication additive métal sans forge, sans porosité ni parties non fusionnées contrairement aux pièces en impression 3D et 90 % moins chères qu’en fabrication additive avec poudres car elles utilisent un fil de métal. Les pièces sont plus résistantes, de plus grandes durabilité et ténacité. Elle permet d’améliorer la résistance et la ductilité des moules métalliques de créer des pièces de  grande dimension (2,2 mètres et 260 kilogrammes) dans une large gamme de matériaux (8) notamment les alliages de titane pour l’aéronautique et les constructions navales et l’acier pour les centrales nucléaires. Une imprimante plus grande est en cours de développement. Les experts ont vérifié que les pièces réalisées au moyen de cette technologie sont plus stables que celles réalisées par fonderie traditionnelle.

[Casting SA, 10/2016, p. 38]

Service lecteur : 60783

Contact : colliard@ctif.com