Accueil > > Newsletter > Actions pour la profession > La Fabrication Additive Sable s’implante dans le Sud-Est

La Fabrication Additive Sable s’implante dans le Sud-Est

Les technologies d’impression 3D de moules et noyaux en sable sont apparues il y a une quinzaine d’années et sont en passe aujourd’hui d’atteindre une maturité industrielle.

Ces machines permettent en effet de fabriquer des moules couche par couche par impression sélective, directement à partir d’un fichier CAO. Elles ouvrent ainsi la voie à de nouvelles possibilités :

  • La réalisation de formes complexes jusque-là impossibles à réaliser en fonderie traditionnelle sable.
  • Un raccourcissement des délais et une réduction des coûts dus à la suppression des outillages.

L’intégration de ces nouvelles technologies dans une fonderie traditionnelle ne s’improvise pas et requiert des connaissances techniques et des savoir-faire spécifiques : adaptation des études de moulage, simulation numérique, maîtrise de la précision dimensionnelle et des états de surfaces, gestion des gaz, solutions hybrides (moulage traditionnel/impression 3D).

Fort de ce constat, l’Union des Fondeurs du Sud-Est (UFSE) qui mène des actions de soutien aux fondeurs adhérents de la Région Sud-Est, a souhaité promouvoir un programme de R&D tripartite CTIF, UFSE et Lycée Hector Guimard, leur permettant :

  • de monter en compétence sur cette nouvelle technologie et d’évaluer sa pertinence pour leurs métiers,
  • d’appréhender comment cette technologie va pouvoir être intégrée à leur processus industriel et d’évaluer l’opportunité de cette valeur ajoutée pour leurs projets,
  • d’appréhender les impacts de la technologie sur leurs conceptions de pièces de fonderie et sur les nouvelles compétences à acquérir au sein de leur entreprise,
  • de faire évoluer en conséquence la culture de conception et de simulation dans leur entreprise.

Machine d’impression 3D sable Voxeljet VX1000 implantée au Lycée Hector Guimard à Lyon dans le cadre du projet I-Tech-Mould mené avec la plateforme Idpro

Le projet (baptisé FASSE – Fabrication Additive Sable Sud-Est) vient d’être lancé ce mois-ci (novembre 2017). Il comporte plusieurs tâches majeures :

  • L’évaluation du potentiel d’intégration de la Fabrications Additive sable au sein des fonderies (échanges et visites des entreprises réalisées par les experts de CTIF et du Lycée Hector Guimard).
  • L’étude de démonstrateurs industriels pour la mise en place de méthodologies en conception, simulation et fabrication, et également pour permettre la réalisation de bilans technico-économiques.
  • L’étude et l’amélioration des process de moulage et de coulée avec la prise en compte de la santé interne des pièces (tirage des gaz), des états de surface (stratégies de fabrication, enduits), de la précision dimensionnelle (stratégies d’impression, remmoulage).
  • La mise en place d’un programme de formation sur la mise en œuvre des technologies de fabrication additive sable.
  • La réalisation d’actions de diffusions technologiques à destination de la profession : publications, journées techniques, missions de conseil.

CTIF assure le pilotage du projet dans le cadre de ses travaux de R&D collective pour la profession.

Le Lycée Hector Guimard met à disposition ses compétences et la machine d’impression 3D sable Voxeljet VX1000, acquise dans le cadre d’un projet FUI (I-Tech Mould) de sa plateforme Idpro, grâce au soutien financier de la Région Auvergne Rhône Alpes et de BPI France.

De son côté, l’UFSE mène les actions de promotion et de financement du programme R&D auprès de ses adhérents.

Pour tout renseignement sur cette action collective vous pouvez joindre les membres du Comité de pilotage :

–    Didier TOMASEVIC – CTIF, Tél : 01 41 14 63 52
–    Fabien LANICOT – Lycée Hector Guimard, Tél : 04 72 71 50 00
–    Christine CLEMENDOT – UFSE, Tél : 06 63 76 40 38