Accueil > > Newsletter > Lu dans la presse > L’« industrie 4.0 » pour relocaliser la production

L’« industrie 4.0 » pour relocaliser la production

Laborer operating factory machine

Selon le Boston Consulting Group, la transformation numérique de l’industrie rend caduc le modèle économique reposant sur des complexes industriels géants spécialisés et installés dans des pays à faible coût de main d’oeuvre. « L’avenir, ce sont de petites usines dites intelligentes, automatisées, capables d’une grande flexibilité dans la production et situées au plus près des clients ou consommateurs« . Cette transformation de l’industrie s’opère grâce à l’arrivée à maturité de plusieurs technologies : robotique, impression 3D et Big Data, qui permettent aux industriels de s’équiper à des coûts relativement moins élevés. Dans ce contexte, la France a tous les atouts nécessaires pour relocaliser sa production, à condition toutefois de consentir d’importants efforts en matière d’investissements et de flexibilité du travail : une mutation assez complexe à mener, l’investissement restant colossal. La transformation ne recréera pas spontanément de l’emploi industriel ; « les usines avec des milliers d’ouvriers alignés, c’est fini, en Chine comme en France. » A terme, la main d’œuvre sera moins nombreuse mais beaucoup plus qualifiée.

Monde (Le), 03/05/2016

Contact : Isabelle Lacoste