Accueil > > Newsletter > Actions pour la profession > J’Tech 2016, Paul-Henri Renard, Directeur Général de CTIF nous en parle

J’Tech 2016, Paul-Henri Renard, Directeur Général de CTIF nous en parle

metal-news-ctif-actions-pour-la-profession-ph-renard-jtech-atrium-chaville-septembre-2016

Les 27 et 28 septembre prochain à l’Atrium de Chaville (92) auront lieu les J’Tech de CTIF. Ces journées rassembleront fondeurs et donneurs d’ordre pour des échanges qui promettent d’être fructueux. Paul-Henri Renard nous rappelle l’importance de cette manifestation pour l’industrie française.
Rencontre.

Pourquoi organiser une troisième édition des J’Tech ?

Avec cette troisième édition, nos Journées Techniques (J’Tech) entrent dans une phase de maturité quand bien même le format de cet événement continuera d’évoluer pour répondre toujours mieux aux attentes des industriels.

Pour mémoire, la première édition a eu lieu en 2012. Elle est née du constat que le format des Commissions Techniques des Centres Techniques Industriels (CTI) ne permet pas de capter l’ensemble des besoins des industriels ressortissants. D’où, la décision d’innover en organisant des débats plus ouverts associant tous les industriels qui veulent s’impliquer dans la construction de notre programme de R&D.

La première édition ayant été un succès, nous avons reconduit l’expérience en 2014 tout en l’enrichissant. Nous sommes partis du postulat que les demandes des industriels fondeurs seraient encore plus pertinentes si elles étaient associées aux besoins de leurs clients. D’où l’introduction d’une demi-journée supplémentaire durant laquelle des donneurs d’ordre présentent leur vision des évolutions technologiques à venir dans leur filière.

Pour l’édition 2016, nous voulons aller encore plus loin : les problématiques que les industriels affrontent ne sont plus les mêmes que par le passé et on constate une accélération du rythme des mutations technologiques. Cette édition n’est donc pas exclusivement dédiée aux technologies de fonderie mais s’étend à d’autres aspects de la transformation des métaux.

 

Donc, face à ce constat que proposez-vous aux industriels pour ces J’Tech 2016 ?

Notre idée est d’ouvrir les débats aux nouvelles problématiques de la métallurgie, de l’affinage, du recyclage, de la fabrication additive métallique, etc. Pour rendre le débat encore plus animé et passionnant, nous invitons tous les industriels intéressés par le sujet à venir à Chaville le 27 septembre prochain afin de discuter avec les intervenants et les fondeurs. Cette première demi-journée s’articule autour de trois tables rondes thématiques qui réuniront des grands noms de l’industrie française comme Safran, Groupe PSA, Alstom, Pfeiffer Vacuum, Renault, FMGC, etc. Ces tables rondes s’enchaîneront de manière naturelle en partant des défis des produits métalliques, puis en imaginant progressivement les solutions qui pourront y répondre et enfin en identifiant les innovations qui alimenteront ces solutions.

(voir le programme complet).

Concrètement, que peuvent en attendre les participants ?

La demi-journée du mardi 27 septembre s’adresse à tous les industriels intéressés par les matériaux métalliques et plus particulièrement à tous les ressortissants de CTIF. Cette première demi-journée nous permettra d’actualiser notre vision des évolutions technologiques des dix ans à venir dans les domaines de la métallurgie, de la fonderie et de la fabrication additive. Le cocktail dînatoire, en soirée, sera l’occasion de poursuivre les échanges amorcés lors des débats.

La seconde journée, le 28 septembre, est réservée à nos ressortissants. Elle sera consacrée à la présentation de nos travaux de R&D et d’innovation sous forme d’ateliers qui aborderont toutes les thématiques qui touchent de près ou de loin à la fonderie : process, outillage, métallurgie, simulation numérique et toutes les innovations à venir comme la fabrication additive. À partir de nos réflexions de la veille, nous amorcerons la construction de notre programme de R&D des deux ans à venir. Cette journée sera également l’occasion pour les participants de rencontrer le personnel de CTIF et de créer des liens pour poursuivre ultérieurement les discussions entamées durant ces deux jours.

Que représentent les J’Tech pour CTIF ?

Les J’Tech sont une occasion formidable pour les industriels de nouer des contacts avec le personnel de CTIF et avec d’autres industriels. Mais elles sont aussi la vitrine des savoir-faire et du dynamisme de CTIF. Je dirais, avec une certaine fierté, que les J’Tech sont le rendez-vous métallurgique en France à ne pas manquer.

Je vous donne donc rendez-vous les 27 et 28 septembre prochain à Chaville et je rappelle que ces journées sont gratuites mais qu’il faut s’inscrire !

 

S’inscrire aux J’Tech 2016

Voir également la présentation du programme par Clotilde Macke-Bart