Accueil > actualités > CTIF et l’Institut Maupertuis signent un contrat de R&D sur une application technique de laser cladding

CTIF et l’Institut Maupertuis signent un contrat de R&D sur une application technique de laser cladding

05/01/2016

CTIF et l’Institut Maupertuis signent un contrat de R&D sur une application technique de laser cladding afin d’identifier les phénomènes métallurgiques induits dans l’interface support/matrice en fonte.

Le projet de R&D  » Étude des modalités et conséquences du rechargement par procédé innovant de fusion par laser de poudres métalliques  » conforte le positionnement de CTIF comme partenaire de choix pour les industriels sur la caractérisation des alliages et de leur comportement lors de leur mise en forme par fusion laser.

L’Institut Maupertuis est un Centre de Ressources en Technologies Industrielles qui possède une expertise reconnue et des équipements dans un grand nombre de technologies (FSW, laser cladding, soudage/malaxage…) faisant appel au laser ou au soudage de matériaux métalliques.

Des enjeux multiples

Le projet collaboratif, qui regroupe CTIF, l’Institut Maupertuis et la Région Bretagne, comporte des enjeux multiples :

  • Détermination et fiabilisation d’un rechargement, parfois localisé, d’alliages durs, sur les zones de matrice à forte tendance à l’usure pour préparer un emploi le transfert industriel ; les contrôles associés du processus de rechargement sont également investigués,
  • Rechargement étendue, surfacique, pour créer des outillages plus performants à partir d’une pièce de fonderie ; à terme et si possible, tendre vers une notion de technologie additive par fusion laser de poudres métalliques adaptées à la résistance à l’usure de la matrice d’emboutissage ;
  • Intégration du fraisage afin de maintenir une bonne précision dimensionnelle et faire évoluer plus facilement la forme et retouche d’une matrice d’emboutissage (rechargement puis reprise en usinage 5 axes ) ;

Une rupture technologique

Au-delà de ce projet, CTIF et l’Institut Maupertuis vont partager des compétences industrielles et techniques pour faire en sorte que l’industrie française soit en mesure de prendre une longueur d’avance sur une technologie qui va largement au-delà du laser cladding : l’intégration des interactions métalliques entre fusion laser et pièce de fonderie de grande dimension est réellement innovante. Cette démarche s’inscrit dans la même ligne de rupture technologique que les technologies de fusion laser sur lit de poudre métallique.

Rappelons à ce sujet, la journée CTIF sur la fabrication additive et la métallurgie qui s’est déroulée le 3 novembre 2015 et qui a réuni plus de 250 participants.

Lire aussi sur le même thème :

Procédés innovants de fabrication additive métallique

Conception de pièces d’impression 3D métal

Industrialisation de pièces d’impression 3D métal

Partager
Toutes les actualités

Interviews

Agenda

Tous les RDV de l’industrie, la fonderie, la métallurgie et la fabrication additive

Tous les RDV de l’industrie, la fonderie, la métallurgie et la fabrication additive