Accueil > Espace abonnés > Valorisation des sables usés de fonderie

Valorisation des sables usés de fonderie

20/11/2013

Projet S1C2031
Des barrières à la valorisation des sables de fonderies demeurent en France ; elles sont principalement d’ordre réglementaire, liées au développement des marchés et à la satisfaction de leurs exigences.

Les filières externes de valorisation en France sont essentiellement la fabrication de cimenterie et la valorisation en techniques routières (une grande partie est encore mise en décharge).
Si la filière cimenterie présente l’avantage de stabiliser les déchets de sable et de ne pas rencontrer d’obstacles réglementaires, elle est plus onéreuse, notamment à cause de l’éloignement des cimenteries par rapport aux fonderies. La situation, en termes de valorisation en techniques routières de sables usés de fonderie, est très contrastée selon les régions.

Objectifs

Face aux réticences constatées (des maîtres d’ouvrages notamment) par rapport à la valorisation en techniques routières des sables de fonderie, il s’agit dans ce projet de :

  • recenser les gisements de déchets et collecter les données environnementales ;
  • recenser les études de cas et les projets de recherche sur la valorisation des sables en techniques routières de façon à dresser une liste de spécifications mécaniques et géotechniques des sables de fonderie et des matériaux routiers fabriqués ;
  • réaliser avec les acteurs concernés, les études de cas indispensables qui permettront d’apporter les réponses aux questions qui bloquent la valorisation des sables usés dans de nombreuses régions françaises ;
  • réaliser un guide spécifique aux sables de fonderie, destiné aux maîtres d’ouvrages, validé par le Meeddat.

Travaux réalisés

Des contacts avec les fournisseurs ont été pris pour réactualiser les données d’achats (sables, bentonite, résines) et estimer les gisements de sables mis en oeuvre et préparés en France.

Une étude bibliographique pour la caractérisation du gisement de sables de fonderie et la description des filières de valorisation en techniques routières a été réalisée.

Des contacts avec les entreprises de TP ou les fonderies qui ont participé à des actions de valorisation de sables de fonderie ont été pris pour avoir leurs retours d’expérience récents et faire une étude des besoins en travaux routiers.

Une enquête auprès de 78 fonderies de sable a été réalisée pour connaître les productions de déchets de sables et leurs modes d’élimination.
Au vu des résultats de cette enquête, il apparaît que peu de fonderies ont des déchets inertes : le fait de ne pas utiliser de noir ou uniquement du noir non enrichi garantit le caractère inerte du déchet. Concernant les sables phénoliques, peu de dépassements sont constatés car les fonderies ayant communiqué des résultats fournissent des pièces de grosses dimensions : le long refroidissement des pièces (plusieurs jours) dégrade l’intégralité des composés organiques présents dans les pièces. Les dépassements constatés concernent essentiellement des déchets de sable issu du balayage.

Un guide d’application doit être édité en 2012 pour les fonderies à partir du guide « père » sur la valorisation des déchets en techniques routières édité par le ministère chargé de l’environnement.

Points majeurs

Il est nécessaire de rapprocher les producteurs, les utilisateurs et l’administration pour démontrer que ces opérations, si elles sont bien contrôlées, sont sans risque en termes sanitaire et environnemental.

Retour Sommaire dossier Projets Collectifs

 

Suivez nous sur

Espace abonné