Accueil > Février 2016-Lu dans la presse

Lu dans la presse

Découvrez trois articles parus dans la presse récemment.

L’impression 3D prend le pouvoir

Spartacus3D

© Spartacus 3D

L’Usine Nouvelle a publié dans son édition du 28 janvier dernier une enquête sur «L’impression 3D prend le pouvoir » avec de nombreux témoignages des acteurs impliqués dans cette filière : industriels de l’aéronautique, du médical, fabricants de machines … Dans cet article, Paul-Henri Renard, Directeur Général de CTIF, exprime sa vision de la 3D.

Découvrez les principaux points à retenir de cet article

Usine Nouvelle(L’), 28/01/2016

Des aides fiscales pour les PME intéressées par l’impression 3D

Aides fiscales

© hynci

Faisant suite à des premières aides concernant les robots industriels en 2015, la nouvelle loi des finances votée par le gouvernement inclura cette année une fiscalité allégée pour les PME intéressées par l’achat d’imprimantes 3D ou de machines de fabrication additive.

Publiée au Journal officiel du 30 décembre 2015, le nouveau budget du l’État proposera pour la première fois un mécanisme fiscal prévoyant que les PME pourront amortir sur une période de 24 mois (au lieu de 10 ans) les équipements de fabrication additive ou imprimantes 3D.

L’objectif de cette mesure ? Favoriser ce type d’investissements par les petites et moyennes entreprises afin de rattraper le retard technologique de la France sur le secteur.

« En matière d’équipements de fabrication additive, qui constituent un marché naissant et en croissance, les États-Unis représentent 40 % du parc de machines industrielles installées contre 29,3 % en Europe et 26,2 % en Asie-Pacifique. En Europe, la France, avec seulement 3 % du parc, prend déjà du retard par rapport à l’Allemagne qui compte 9 % du parc » explique le député PS des Deux-Sèvres Jean Grellier, à l’initiative de l’amendement.

« Le niveau d’investissement dans la robotique industrielle et la fabrication additive est déterminant pour la compétitivité et l’innovation des entreprises industrielles dans les années qui viennent. S’agissant des équipements de fabrication additive, l’impression 3D constitue un véritable enjeu pour l’avenir de certaines filières (biomédical, automobile, aéronautique… »). »

Concrètement, la mesure fiscale s’appliquera aux PME dans la limite de 200.000€ d’aide sur une période de trois ans pour tous les équipements acquis ou créés entre le 1er octobre 2015 et le 31 décembre 2017.

De son côté, le gouvernement estime que cette mesure devrait représenter un coût marginal dans son budget annuel. « En 2017, il pourrait être de l’ordre d’un million d’euros, comme en 2018 » commente ainsi Christian Eckert, secrétaire d’État chargé du budget.

3dnatives.com, 20/01/2016

L’industrie automobile européenne finit l’année 2015 en beauté

Industrie automobile 2015

L’année 2015 aura été un bon millésime pour l’industrie automobile européenne ! L’ACEA vient de publier les chiffres des immatriculations de véhicules neufs : elles ont fait un bond de 9,3%, avec 13,71 millions de véhicules vendus. Néanmoins, les niveaux enregistrés en 2010, juste après la crise économique, viennent seulement d’être dépassés. En d’autres termes, la tendance est positive, mais, en valeur absolue, les volumes restent faibles.

C’est au mois de décembre que la progression a été la plus forte. Les ventes de voitures ont progressé de 16,6% par rapport au mois de décembre 2014. Avec 1,1 million d’unités, il s’agit du 28ème mois consécutif de croissance. L’Espagne (+ 20,7%), l’Italie (+ 18,7%) et la France (+ 12,5%) ont affiché une croissance à deux chiffres, immédiatement suivis par le Royaume-Uni (+ 8,4%) et l’Allemagne (+ 7,7%).

Côté constructeurs, le groupe Volkswagen semble ne pas avoir souffert de l’effet « scandale des moteurs truqués ». En effet, ses ventes ont grimpé de 6,1% sur l’année, avec 3,18 millions de véhicules vendus.

Un autre allemand, Daimler, signe une année remarquable avec un bond de 17,3% de ses immatriculations, aidée notamment par une croissance de 71,2% pour Smart (soit 53 943 véhicules).

PSA Group enregistre quant à lui une hausse de 6,2%. C’est la marque Peugeot qui signe la meilleure performance avec une croissance de 9,1%. Mais l’écroulement de DS (-11,7%) vient anéantir ces bons résultats. Renault, quant à lui, a écoulé 1,22 millions de véhicules en 2015, soit une hausse de 9,2%.

Usine Nouvelle (L’), 15/01/2016

Chine : la qualité d’un produit sur trois n’est pas conforme

Chine qualite de la production

Selon la société d’audit Asiainspection, la qualité des produits chinois ne s’est pas améliorée en 2015. Près d’un produit sur trois testé à la sortie des usines n’est toujours pas conforme. Les pays à bas coûts d’Asie du Sud ne font pas mieux. Les défauts de qualité ont augmenté de 13 % au Pakistan, 11 % en Thaïlande et 4 % au Cambodge l’an passé. Alors que la loi sur le devoir de vigilance des entreprises donneuses d’ordre revient à l’Assemblée fin janvier, Asiainspection ne constate pas d’amélioration du respect des normes sociales et éthiques.

Usine Nouvelle (L’), 21/01/2016


Contact : Isabelle Lacoste (lacoste@ctif.com)

Retour au sommaire de la newsletter

OFFRES ASSOCIEES

  • MOULAGE SOUS PRESSION La fonderie d'aluminium américaine : Etat des lieux AUTOMOBILE Part de l’aluminium dans l’automobile FERROVIAIRE Le marché mondial du ferroviaire devrait progresser TRANSPORTS FRANCAIS L’Europe débloque 1,7 MD€ pour les transports français
  • MOULAGE SOUS PRESSION La fonderie d'aluminium américaine : Etat des lieux AUTOMOBILE Part de l’aluminium dans l’automobile FERROVIAIRE Le marché mondial du ferroviaire devrait progresser TRANSPORTS FRANCAIS L’Europe débloque 1,7 MD€ pour les transports français
  • MOULAGE SOUS PRESSION La fonderie d'aluminium américaine : Etat des lieux AUTOMOBILE Part de l’aluminium dans l’automobile FERROVIAIRE Le marché mondial du ferroviaire devrait progresser TRANSPORTS FRANCAIS L’Europe débloque 1,7 MD€ pour les transports français

Vidéo

CTIF en bref

  • 1 fonderie semi-industrielle
  • 3 plate-formes d'essais
  • 8 imprimantes 3D métal
  • 1 centre de calcul
  • 5 000 m² de laboratoires
  • 1 centre de formation
  • 1 service de veille/prospective
  • 5 antennes régionales
  • 110 personnes
  • 70 ans d’expérience
  • Ils nous font confiance

    Plus de 400 entreprises ont déjà fait confiance au CTIF.