Accueil > Evolution de l’utilisation de l’aluminium dans l’automobile

Evolution de l’utilisation de l’aluminium dans l’automobile

L’étude du Pôle Interministériel de Prospective et d’Anticipation des Mutations Economiques de 2015 intitulée « Mutations économiques du secteur de l’industrie des métaux non ferreux »

MARCHES CLIENTS

Evolution de l’utilisation de l’aluminium dans l’automobile

L’étude du Pôle Interministériel de Prospective et d’Anticipation des Mutations Economiques de 2015 intitulée « Mutations économiques du secteur de l’industrie des métaux non ferreux », nous indique c’est au niveau des pièces de fonderie dans les groupes motopropulseurs et dans les roues que s’est d’abord développée l’utilisation de l’aluminium (avec les alliages de moulage), en remplacement de la fonte. L’aluminium est maintenant bien présent, mais montre une croissance annuelle modeste, de l’ordre de 1 % par an. Actuellement, c’est préférentiellement dans le domaine de la carrosserie, des ouvrants et des parechocs que l’utilisation de pièces à base d’aluminium se développe le plus, avec une croissance annuelle importante de 17 %. On trouve également l’aluminium et ses alliages dans les pièces de type échangeurs thermiques, tirant partie de la bonne conductivité thermique du métal et de sa faible densité, sa résistance à la corrosion, et de son aptitude au formage et au brasage. La progression de l’utilisation de l’aluminium dans les pièces de liaison au sol et les suspensions se situe aux alentours de 5 % par an. Quant aux pièces de capot, on estime que d’ici 2020, 45 % d’entre elles, chez tous les constructeurs européens, seront constituées d’aluminium.

[PIPAME, 03/2015]

Service lecteur : 59529

Contact : Christine Colliard

Vidéo

CTIF en bref

  • 1 fonderie semi-industrielle
  • 3 plate-formes d'essais
  • 8 imprimantes 3D métal
  • 1 centre de calcul
  • 5 000 m² de laboratoires
  • 1 centre de formation
  • 1 service de veille/prospective
  • 5 antennes régionales
  • 110 personnes
  • 70 ans d’expérience
  • Ils nous font confiance

    Plus de 400 entreprises ont déjà fait confiance au CTIF.