Accueil > > Newsletter > Veille stratégique > Eolien offshore flottant : une technologie qui a atteint sa majorité

Eolien offshore flottant : une technologie qui a atteint sa majorité

La technologie de fondation flottante brevetée par Ideol (Crédit photo ©Ideol)

Selon le PDG de WindEurope, cette technologie a atteint « sa majorité » avec un réseau de projets approchant la commercialisation de plus de 300 MW ; avec la progression de cette technologie en volume, les coûts en 2020 et 2030 devraient être réduits de 10 % puis de 25 % particulièrement en France et au Royaume-Uni, ce qui  établirait l’éolien offshore flottant comme une alternative réelle aux technologies ancrées.

D’ici 2050, selon un scénario médian, les coûts de la technologie de l’éolien offshore flottant devrait  baisser de 38 %, moins que ceux des technologies offshore ancrées dans les fonds marins (- 41 %) mais plus que les coûts de l’éolien terrestre (- 35 %).  Afin de poursuivre le chemin de la réduction des coûts, cette industrie doit créer une puissance installée de 4 GW par an au cours de la décennie 2020-2030 principalement due à l’essor escompté de cette technologie au Royaume-Uni, en Allemagne et aux Pays-Bas. Il  a insisté sur le fait que le développement de l’éolien offshore flottant va permettre encore davantage l’essor de l’éolien offshore et que l’Europe avec 4000 GW possède le plus fort potentiel d’éolien offshore flottant de la planète contre 2450 GW pour les Etats-Unis, 500 GW pour le Japon et 90 GW pour Taiwan. L’éolien offshore flottant représente en Europe 80 % des ressources d’éolien offshore à plus de 60 mètres de profondeur. Il a souligné que l’installation et la maintenance reviennent moins cher et a insisté sur la complémentarité avec les technologies offshore ancrées puisque les composants hors plateforme sont identiques, les économies d’échelle similaires mais que l’éolien flottant fournit des opportunités pour développer la faisabilité de sites inexploitables et non viables par des technologies ancrées comme la mer d’Irlande.

[Windeurope (ex-EWEA), 03/2017]

Service lecteur : 60954

Contact : colliard@ctif.com