Accueil > > Newsletter > Veille stratégique > Enfin l’heure de la reprise pour le marché du mobilier urbain ?

Enfin l’heure de la reprise pour le marché du mobilier urbain ?

Selon le cabinet Xerfi qui a réalisé une étude intitulée « Le marché du mobilier urbain », l’heure de la reprise pour le marché du mobilier urbain a peut-être sonné. Le rebond attendu de l’investissement local au cours des prochaines années profiterait au mobilier urbain comme le montre l’essor des Vélib’ ou des Autolib’ mais ce redressement ne serait que léger laissant encore la porte ouverte aux arbitrages budgétaires des municipalités et à des pressions sur les prix. En effet ce marché est principalement public et a subi l’impact de la baisse des revenus des collectivités locales et les fabricants tricolores sont de plus en plus concurrencés par les produits étrangers moins onéreux de nombreux acteurs étrangers européens ou asiatiques. Selon Xerfi, le meilleur moyen de conforter leur positions et de jouer la carte de l’innovation dans des équipements à la fois plus résistants, polyvalents et esthétiques : l’innovation est déjà au rendez-vous avec le développement des bornes pour Vélib’ ou Autolib’ accompagné du développement des véhicules hybrides ou électriques et leur essor pourrait représenter une opportunité pour les fondeurs à l’avenir. Certains facteurs ont soutenu le marché – parmi lesquels  la norme sur l’accessibilité des Personnes à Mobilité Réduite (PMR) qui a dicté le nécessaire remplacement du mobilier urbain pour les PMR. Les potelets, les bornes les barrières occupent la majorité du mobilier urbain. Ceux-ci sont utilisés notamment pour lutter contre le stationnement sauvage. Parmi les autres éléments du mobilier urbain figurent les corbeilles de propreté, les bancs, les jardinières les appuis-vélos, les grilles et les corsets d’arbre, les tables et les cendriers. A noter que les grilles et corsets d’arbre, les bancs, les potelets, les barrières, les bornes, les corbeilles de propreté peuvent être réalisés en fonderie notamment en acier, en particulier en acier inoxydable ou en fonte (fonte GS pour les grilles et corsets d’arbre) même si le bois est également utilisé pour les barrières les corbeilles ou les grilles et corsets d’arbre et aussi le polyester pour les corbeilles. D’ailleurs au moins trois fonderies françaises sont positionnées sur ce secteur d’activité.

[Etude Xerfi, 01/03/2017]

Service lecteur : 60888