Accueil > > Newsletter > Veille stratégique > Des lasers verts pour imprimer le cuivre

Des lasers verts pour imprimer le cuivre

Imprimer en 3D du cuivre pourra bientôt être possible grâce à une nouvelle technique développée par les chercheurs de l’institut Fraunhofer d’Aix-la-Chapelle (Allemagne). Ceux-ci planchent sur une technologie de fusion sélective par laser (SLM) dans laquelle le laser infrarouge est remplacé par un laser vert. L’avantage de ce dernier est que sa lumière est mieux absorbée par le cuivre. Le métal fond plus facilement. L’institut allemand travaille à élaborer un laser vert qui soit adapté à une imprimante 3D SLM, aucune solution n’étant pour le moment disponible sur le marché. Imprimer du cuivre représente une réelle opportunité pour les industriels, car ce métal est à la fois bon conducteur électrique et thermique et malléable. Si certains sont déjà parvenus à en imprimer avec des méthodes de fabrication additive classiques, les chercheurs de l’institut Fraunhofer avancent que leur technologie, qui sera présentée au salon Formnext en novembre à Francfort, est plus précise. Elle permettrait par exemple d’imprimer des échangeurs et des dissipateurs thermiques. Des pièces parfaitement adaptées à la fabrication additive selon les chercheurs, car elles ont des formes complexes et sont fabriquées en petite quantité. 

[Usine Nouvelle, 07/09/2017]
Service Lecteur : 61240