Accueil > > Newsletter > Lu dans la presse > Des composites recyclables pour l’automobile et l’éolien

Des composites recyclables pour l’automobile et l’éolien

Une résine adaptée aux composites thermoplastiques a été mise au point par le chimiste Arkema. Baptisée Elium, elle a la particularité d’être recyclable par dépolymérisation. Ce produit vise à la fois le marché de l’automobile mais aussi des applications dans l’éolien.

Plus précisément, Elium est une résine liquide, donc non visqueuse contrairement à l’époxy. Elle est basée sur la chimie des acryliques, et est bi-composants, avec une formulation polymérisable et un initiateur de polymérisation composé de péroxydes. Du fait de sa non-viscosité, la résine peut être plus facilement injectée dans les réseaux fibreux (fibres de carbone, de verre, de lin…), ce qui permet de mieux imprégner les fibres. « Avec Elium, on va pouvoir thermoformer ou souder les composites par simple réchauffage », fait valoir Michel Glotin, directeur scientifique matériaux d’Arkema. Selon lui, ces composites seront 50 % plus légers que l’acier tout en ayant les mêmes propriétés mécaniques. Du coup, dans une voiture, ces composites permettront de remplacer l’acier par exemple pour les renforts de portes, ou des parties de plancher, aujourd’hui fabriqués en métal.

[Industrie et Technologies, 24/04/2017]

Service lecteur : 61002

Contact : lacoste@ctif.com