Accueil > > Newsletter > Veille stratégique > Des chercheurs japonais dévoilent un nouveau modèle d’hydrolienne

Des chercheurs japonais dévoilent un nouveau modèle d’hydrolienne

MARCHES CLIENTS

Le programme de recherche « Quantum Wave Microscopy Unite » de l’Institut des sciences et technologies d’Okinawa (OIST), propose une toute nouvelle turbine immergée capable d’exploiter l’énergie de ces courants marins dans des régions connues pour leur climat instable et la puissance des tempêtes ou autre typhons (Japon, Taïwan, Philippines). Cette innovation permettrait selon ses concepteurs, d’exploiter les forts courants de Kuroshio, le second plus grand au monde, après le Gulf Stream.

La turbine fonctionne dans la strate moyenne du courant, à 100 mètres sous la surface, où les eaux coulent calmement et régulièrement, même pendant de fortes tempêtes. Sa composition simplifiée (pales, flotteur, contrepoids, etc.), lui permet de proposer un entretien minimum et facilité pour un coût très faible.

Testé en conditions réelles, ce prototype a déjà fait état d’une robustesse et d’une stabilité sans équivalent, et propose une efficacité comparable à celle des éoliennes commerciales. L’OIST souhaiterait par conséquent construire un parc de 300 turbines de 80 m de diamètre pour un résultat attendu d’environ 1 GW, de quoi alimenter plus de 400.000 foyers.

[Energeek (L’), 17/03/2016]

Service lecteur : 59973