Accueil > Décembre 2015-L’essentiel

Décembre 2015-L’essentiel

  • Retour sur la journée CTIF Fabrication additive et métallurgie
  • Nouvelle formation CTIF/ Spartacus3D sur la fabrication additive métallique
  • CTIF participe à trois conventions d’affaires
  • CTIF signe un contrat avec PSA

Actualités

 

SOMMAIRE

Retour sur la journée CTIF Fabrication additive et métallurgie

La FAM à l’honneur et le succès au rendez-vous !

La journée « Fabrication additive et métallurgie : le duo gagnant d’une nouvelle filière industrielle » organisée par CTIF en collaboration avec Spartacus3D et Sokaris Ingénierie à l’Atrium de Chaville le 3 novembre 2015 et soutenue par la Fédération Forge Fonderie a remporté un énorme succès.

0192 M

Journée « Fabrication additive et métallurgie – 3 novembre 2015

En effet, pas moins de 250 personnes (principalement des donneurs d’ordres, des fondeurs et des représentants de la filière de la fabrication additive métallique) venues de la France entière et de tous les secteurs de l’industrie étaient présentes.

Félicitations, éloges et compliments ont afflué de toutes parts pendant et après l’évènement saluant l’initiative de CTIF. Elle était consacrée, pour l’essentiel, à la FAM (Fabrication Additive Métallique). Paul-Henri Renard, directeur général de CTIF et Christophe Lerouge, Commissaire au Gouvernement en charge de l’Industrie ont inauguré cette journée en présentant le contexte et les enjeux de la fabrication additive pour l’industrie.

Des technologies aux apports de la métallurgie en FA

Les conférences structurées en trois parties (les technologies, les applications industrielles : expérience et enjeux de la FAM et l’apport de la métallurgie en fabrication additive) étaient accompagnées de stands d’exposition :

  • CTIF exposait une innovation, la pince LETo et d’autres pièces en mousses métalliques,
  • Spartacus 3D présentait notamment son serpent et sa chambre de combustion réalisés par impression 3D en acier inox,
  • Sokaris Ingénierie montrait son support de vérin hydraulique,
  • Pôle Européen de Plasturgie a dévoilé des éléments de moules réalisés par Conformal Cooling.

Cette journée a été l’occasion, pour Paul-Henri Renard, de présenter CTIF aux donneurs d’ordres et représentants de la filière de fabrication additive présents. Il a rappelé que CTIF avait été créé comme les autres Centres Techniques Industriels pour soutenir l’industrie, que ses activités couvraient le conseil (R&D et innovation, conseil opérationnel en usine et activité de bureau d’études), les laboratoires et la formation. Il a souligné que, doté d’un effectif de 110 personnes (dont 90 ingénieurs et techniciens à son actif), de deux centres de R&D, de 5000 m² de laboratoire et de quatre plateformes d’essai dont une plateforme de FAM mise à disposition par Spartacus3D, son partenaire et d’un budget de 12,5 millions d’euros, CTIF, avait 69 ans d’existence. Enfin, il a précisé que sa compétence ne se limitait pas à la fonderie et couvrait de manière plus large, le périmètre des matériaux métalliques.

Trois collaborateurs de CTIF sont montés à la tribune, Didier Linxe, Responsable du pôle Etudes et Méthodes, Camille Ollivier, ingénieur conception en FA du même service et Michel Stucky, ingénieur du pôle Métallurgie spécialisé dans les alliages non-ferreux.

Lors de son exposé « Domaines industriels et moyens de mis en œuvre en Fabrication Additive », Didier Linxe, qui a rapidement évoqué les travaux de FA réalisés par CTIF depuis 15 ans, a présenté :

  • Les axes de développement en FAM de CTIF (caractérisation des matériaux/conception calcul/optimisation produit/process/formation),
  • Les avantages et inconvénients des technologies de FAM
    • Fusion de poudre :
      • Sur lit de poudre (fusion laser – SLM / fusion par faisceau d’électrons – EBM)
      • Projection de poudre (LMD)
  • Les processus de mise en œuvre et les points de vigilance (caractérisation poudres et matériaux, qualification, normalisation, propriété industrielle, HSE, etc…),
  • L’analyse SWOT (forces, faiblesses, opportunités, menaces),
  • Les applications et bénéfices de la fabrication additive métal par secteur.

Michel Stucky, au cours de sa présentation « Caractérisation et contrôle des matériaux et des pièces » a rappelé les domaines d’intervention de CTIF pour l’activité métallurgie & FA: la formulation des poudres, la fabrication (en collaboration avec Spartacus3D) et la caractérisation des pièces. Il a présenté une analyse comparée des microstructures (en surface et à cœur) et des caractéristiques mécaniques d’alliages 316 L moulés et réalisés en fabrication additive à 20 °C et à 500 °C dans le sens des couches et dans celui des « plans de croissance ». Il a observé que la fabrication additive conduit à une structure plus fine et orientée. En outre, la microstructure est très différente des structures moulées ou forgées. Enfin, il a constaté que les caractéristiques mécaniques sont des plus prometteuses quelle que soit l’orientation. Il a conclu que « la FAM justifie les moyens et est l’avenir !… » à condition de définir le réalisable, de déterminer l’utile et de caractériser le potentiel.
Les autres contributions relevaient principalement d’acteurs du secteur aéronautique : Groupe Safran, Airbus Defence and Space, Thalès Global Services, Zodiac Aerospace hormis la présentation du PEP (Centre Technique de la plasturgie et des composites) de celle d’Erasteel sur les poudres et de celle de Charles de Forges, directeur général de Spartacus3D qui a utilisé l’image de Christophe Colomb s’apprêtant à embarquer pour un grand voyage aux Indes afin d’illustrer le défi que constitue la création d’une filière de production en série de FAM.

Une réalisation concrète : la pince LETo

Journee Fabrication additive LETo

La pince LETo est réalisée par fabrication additive.

Camille Ollivier a, quant à elle, présenté une pince LETo innovante, démonstrateur de pièce industrielle dans le domaine de l’outillage de manutention pour le secteur de la forge, un domaine encore peu exploré par la FAM. Cette pince réalisée par fabrication additive en Inconel 718 est issue d’une collaboration entre CTIF et Spartacus3D pour le client Setforge du groupe Farinia. Le projet a permis de reconcevoir la pièce à l’aide de l’optimisation topologique et de montrer que, si la fabrication du démonstrateur ou du prototype revient plus cher au départ, les coûts de fonctionnement sur six mois sont réduits de 10 % par rapport à la solution antérieure. Pour le prototype, le gain potentiel sur le coût total lié à l’optimisation des performances, l’absence de maintenance et d’arrêts de production devrait s’élever à 50 % sur un an. Le bilan économique qui n’a pas, cependant, intégré les coûts de développement de la pince est donc très positif. Le projet se poursuit avec les premiers essais de la pince LETo en condition de service au mois de décembre 2015.

C’est à Paul-Henri Renard et à Jean-Luc Brillanceau qu’a incombé la tâche de conclure et de clore ce séminaire riche en contributions, en débats, en questions émanant de la salle. Ils ont tous deux souligné la nécessité de travailler ensemble. Paul-Henri Renard a concédé avec humour que la FAM nous inspire ! et que « oui c’est une réalité mais que la route est encore longue » et Jean-Luc Brillanceau a annoncé le prochain rendez-vous que constitueront les JTech en 2016.

Contact : Claude Chancelier
Contact : Didier Linxe
Contact : Camille Ollivier


Nouvelle formation CTIF/ Spartacus3D sur la fabrication additive métallique


Suite à la signature d’un partenariat stratégique en avril dernier, CTIF et Spartacus3D annoncent le lancement d’une formation innovante dans le domaine de la fabrication additive métallique par fusion laser sur lit de poudre.

Formation CTIF Spartacus

©Spartacus 3D

Cette initiative s’inscrit dans la volonté des deux partenaires de constituer une filière de référence capable d’apporter des réponses robustes aux attentes des industriels. Fort du constat que les formations existantes dans le domaine sont focalisées sur la découverte de la technologie et la mise en œuvre de la chaîne numérique associée, CTIF et Spartacus3D ont décidé de répondre à un besoin très fort des industriels d’avoir accès à un niveau supérieur de compréhension de la technologie et de son potentiel. C’est pourquoi ils ont créé un module de formation qui met l’accent tant sur l’expertise technique permettant d’obtenir la meilleure performance produit que sur le savoir-faire industriel nécessaire à la construction d’une équation technico-économique rentable.

Deux sessions de formation

Ce module, intitulé « Process & métallurgie en vue de la production série », sera déployé en 2016 lors de deux sessions l’un les 7 et 8 juin et l’autre les 27 et 28 septembre par l’Association de Formation Forge Fonderie (A3F). Il sera dispensé dans les locaux de Spartacus3D sur le site de La Clayette (71) par une équipe mixte CTIF-Spartacus3D combinant de manière unique en France un savoir-faire appliqué en fabrication additive métallique et une expertise métallurgique approfondie.

Destiné aux techniciens et ingénieurs des bureaux d’études ou de méthodes, mais aussi aux services achats, qualité et production, ce programme a pour objectif de transmettre une compréhension fine de la mise en œuvre de la fabrication additive métallique et de la performance technico-économique des produits obtenus. Grâce à lui, les industriels seront armés pour intégrer avec succès cette technologie innovante de conception et de réalisation de pièces mécaniques.

Plus d’informations sur la formation www.a3f-forge-fonderie.fr


CTIF participe à trois conventions d’affaires

CTIF et ses équipes de la Direction du Développement ont participé à trois conventions d’affaires en octobre pour affirmer la présence de la fonderie dans les domaines des industries ferroviaires, aéronautiques et spatiales :

  • Rail Connect 2015 (14-15 octobre, Stade de France, Saint-Denis),
  • ASD Days (14-15 octobre, Aéroport d’Orly.
  • CTIF a également participé au premier Business Booster Oil& Gas à Lorient les 15 et 16 octobre sous l’égide de Bretagne Pôle Naval.

Lors de ces événements, CTIF a tissé des liens avec des donneurs d’ordres majeurs. De nombreuses prises de contacts sur des projets ambitieux ont permis de positionner la fonderie comme nouvel axe de développement et solutions potentielles aux projets à venir.

Contact : Grégory Chezeaud

Convention Transrail Connect 2015

Convention Transrail Connect 2015

Convention ASD Days 2015

Convention ASD Days 2015

Convention Oil & Gas Business Booster

Convention Oil & Gas Business Booster


CTIF signe un contrat avec PSA

Actu-Essentiel-CTIF-signecontrat-PSA

CTIF a été retenu pour être centre de service « laboratoire pièces métalliques » chez PSA, ce contrat a été signé pour trois ans.

Cette belle réussite corrobore les actions d’organisation industrielle des moyens de CTIF de Sèvres et de Saint-Didier au Mont d’Or pour répondre favorablement aux besoins de ses clients en ce qui concerne les essais laboratoire en série et en régie.

Contact : Grégory Chezeaud


Retour au sommaire de la newsletter

Vidéo

CTIF en bref

  • 1 fonderie semi-industrielle
  • 3 plate-formes d'essais
  • 8 imprimantes 3D métal
  • 1 centre de calcul
  • 5 000 m² de laboratoires
  • 1 centre de formation
  • 1 service de veille/prospective
  • 5 antennes régionales
  • 110 personnes
  • 70 ans d’expérience
  • Ils nous font confiance

    Plus de 400 entreprises ont déjà fait confiance au CTIF.