Accueil > Décembre 2015-Lu dans la presse
Lu dans presse BTP

Décembre 2015-Lu dans la presse

  • Le BTP toujours à la peine en France
  • Retournement de situation dans l’automobile selon MICHELIN
  • UE : l’énergie éolienne a fourni 8 % de l’électricité en 2014

Lu dans la presse

Découvrez trois articles parus dans la presse récemment.

Le BTP toujours à la peine en France

Lu dans presse BTPSelon le Cisma, le syndicat des équipements pour la construction, les infrastructures, la sidérurgie et la manutention en France, les ventes de matériels pour la construction n’en finissent pas de reculer en France.

A fin mai 2015, les ventes de matériels lourds de terrassement plongeaient de 25 % sur un an. Celles de machines compactes enregistraient un recul plus fort encore de 34 %. Toujours à fin mai, les ventes de chariots télescopiques étaient en baisse de 25 %. Pour leur part, les ventes de matériels pour le béton affichaient un recul de 35 %. Enfin, sur le premier semestre, la baisse des ventes de nacelles dépasse les 20 %.

Ces mauvais résultats s’expliquent par la faiblesse persistante du secteur de la construction. Les prévisions d’activité des fédérations clientes pour 2015 sont pessimistes : – 1,5 % pour le bâtiment, – 1 % pour l’artisanat du bâtiment, -8 % pour les travaux publics et – 8 % pour l’industrie routière. Quant aux producteurs de matériaux, ils s’attendent à un recul de l’ordre de 6 à 8 % cette année.

Trametal, 27/08/2015

Retournement de situation dans l’automobile selon MICHELIN

Le président de Michelin, Jean-Dominique Senard, explique que nous vivons actuellement un véritable retournement de situation par rapport au début de la décennie : « L’Europe et l’Amérique du Nord connaissent une croissance solide du marché de 3 % à 5 % sur le premier semestre, tandis que les autres zones, souvent appelées émergentes, comme l’Asie (hors Inde) ou l’Amérique du Sud affichent des baisses de 8 % à 20 % du marché ». Le marché chinois « est en hausse sur le semestre, mais pour la première fois en juin, nous avons observé une baisse du marché des pneus de première monte. Dans le poids lourd, le déphasage entre les continents est encore plus marqué, avec les marchés américain et européen en croissance de plus de 10 %, et les marchés émergents en chute de 20 % à 40 %, y compris la Chine », ajoute-t-il.

CCFA.fr, 29/07/2015

Union Européenne : l’énergie éolienne a fourni 8 % de l’électricité en 2014

En 2014, la puissance éolienne reliée au réseau de l’Union Européenne a atteint 129 GW, ce qui correspond à 8 % de la demande européenne en électricité, soit l’équivalent de la consommation annuelle de la Belgique, des Pays-Bas, de la Grèce et de l’Irlande réunis.
Selon le dernier rapport du centre commun de recherche (JRC), la croissance « impressionnante » de l’industrie éolienne permettra de contribuer à hauteur d’au moins 12 % dans l’électricité renouvelable d’ici à 2020, un apport significatif dans l’objectif européen du paquet climat-énergie fixé à 20 % d’énergie de sources renouvelables.

Enerzine.com, 27/07/2015

Contact : Isabelle Lacoste

 

Retour au sommaire de la newsletter

OFFRES ASSOCIEES

  • ALLIAGE NON-FERREUX Pièces corroyées Al assemblées à des pièces moulées Al Nouveaux agents d'affinage pour de meilleures caractéristiques mécaniques des pièces de moteur en aluminium coulées en moule sable ALLIAGES FERREUX Précipitations du graphite dans les alliages Fe-C-Si Fontes ADI : stabilité de l'austénite en-dessous de zéro degré ENERGIE Un…
  • FONTES Fontes à graphite sphéroïdal à matrice ferritique renforcée SiWind : des matériaux pour les éoliennes offshore puissantes ALLIAGES LEGERS Passage à l’électromobilité : exemples de pièces en aluminium Emploi d’un gaz de protection écologique pour la fusion du magnésium MOULAGE SABLE Etat de l’art sur les systèmes de liant…
  • FONTES Fontes à graphite sphéroïdal à matrice ferritique renforcée SiWind : des matériaux pour les éoliennes offshore puissantes ALLIAGES LEGERS Passage à l’électromobilité : exemples de pièces en aluminium Emploi d’un gaz de protection écologique pour la fusion du magnésium MOULAGE SABLE Etat de l’art sur les systèmes de liant…

Vidéo

CTIF en bref

  • 1 fonderie semi-industrielle
  • 3 plate-formes d'essais
  • 8 imprimantes 3D métal
  • 1 centre de calcul
  • 5 000 m² de laboratoires
  • 1 centre de formation
  • 1 service de veille/prospective
  • 5 antennes régionales
  • 110 personnes
  • 70 ans d’expérience
  • Ils nous font confiance

    Plus de 400 entreprises ont déjà fait confiance au CTIF.