Accueil > CTIF se dote d’un nouvel analyseur azote oxygène hydrogène

CTIF se dote d’un nouvel analyseur azote oxygène hydrogène

Depuis le mois d’octobre 2016, un nouvel analyseur Azote Oxygène Hydrogène (LECO ONH 836) équipe le laboratoire d’analyse de CTIF. Grâce à ce matériel, CTIF renforce la gamme d’essais réalisés sur les alliages de titane notamment pour les industriels du secteur aéronautique. Emmanuelle David, Directrice des laboratoires de CTIF, explique le choix de cet investissement : […]

Depuis le mois d’octobre 2016, un nouvel analyseur Azote Oxygène Hydrogène (LECO ONH 836) équipe le laboratoire d’analyse de CTIF.

laboratoire ctif analyseur azote oxygene hydrogene essais alliages titane secteur aeronautique

Grâce à ce matériel, CTIF renforce la gamme d’essais réalisés sur les alliages de titane notamment pour les industriels du secteur aéronautique.

Emmanuelle David, Directrice des laboratoires de CTIF, explique le choix de cet investissement : « Nous souhaitons étoffer notre gamme d’essais sur ce type de matériaux pour offrir à nos clients une palette complète de services. Ainsi, cet analyseur complète l’offre d’analyse de la composition chimique des alliages de titane et il permettra de vérifier la conformité de ces matériaux vis-à-vis du cahier des charges de nos clients. »

Une capacité à mesurer les teneurs en hydrogène

 Aujourd’hui, l’analyse des teneurs en hydrogène est incontournable pour les industries qui utilisent des bases titane (comme l’aéronautique) pour la fabrication de pièces par voie de fonderie ou par d’autres procédés comme la fabrication additive. En effet, une des caractéristiques chimiques les plus importantes des alliages de titane est leur teneur en hydrogène. Une trop forte teneur en hydrogène peut causer la précipitation des hydrures, ce qui peut conduire à une fragilisation et à une fissuration de l’alliage avec le temps.

Grâce à ce nouvel analyseur, CTIF peut effectuer la mesure des teneurs en hydrogène dans les pièces en alliages de titane ou en alliages ferreux.

Cet appareil a la capacité de mesurer en simultané les teneurs en hydrogène, en oxygène et en azote dans les matériaux. Très rapidement, le laboratoire d’analyse de CTIF sera en mesure de compléter son offre avec des analyses d’hydrogène mais il pourra également déterminer des teneurs en oxygène sur une gamme de mesures élargie.

En savoir plus sur les essais réalisés par CTIF

Lire l’interview complète d’Emmanuelle David

Vidéo

CTIF en bref

  • 1 fonderie semi-industrielle
  • 3 plate-formes d'essais
  • 8 imprimantes 3D métal
  • 1 centre de calcul
  • 5 000 m² de laboratoires
  • 1 centre de formation
  • 1 service de veille/prospective
  • 5 antennes régionales
  • 110 personnes
  • 70 ans d’expérience
  • Ils nous font confiance

    Plus de 400 entreprises ont déjà fait confiance au CTIF.