Accueil > > Newsletter > Veille stratégique > Consommation d’énergie en France

Consommation d’énergie en France

MARCHES CLIENTS

En 2014, sur un total de 256,5 Mtep de consommation d’énergie primaire, 9,4 % sont issus de sources renouvelables. Les énergies renouvelables représentent ainsi la quatrième source d’énergie dans la consommation d’énergie primaire, après l’électricité primaire non renouvelable (principalement le nucléaire), les produits pétroliers et le gaz naturel. Entre 2013 et 2014, la consommation d’énergie primaire renouvelable corrigée des variations climatiques reste quasi stable après une progression de 1,9 Mtep entre 2012 et 2013. En valeur relative, la part des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique n’a pas évolué en 2014. Celle-ci n’avait cessé de progresser entre 2011 et 2013, passant de 7,5 % à 9,4 %.

En 2014, la production primaire d’énergies renouvelables s’élève à 22,4 Mtep. Les principales filières restent le bois-énergie (39,0 %), l’hydraulique (23,6 %), les biocarburants (11,6 %) et les pompes à chaleur (6,8 %).

ctif-veille-strategique-conso-energie-primaire-2014

Entre 2013 et 2014, la production primaire d’énergies renouvelables diminue de 1,8 Mtep (soit – 7,5 %). Ce recul de la production primaire s’explique par des conditions climatiques exceptionnelles. En effet, 2014 est l’année la plus chaude depuis le début des relevés en 1900, selon les données de Météo France, d’où une nette baisse de la production de bois énergie et d’électricité hydraulique notamment. Le contraste est important avec 2013 qui avait été une année exceptionnelle pour la production hydraulique. La production primaire d’énergies renouvelables évolue de façon heurtée. En effet, elle est tributaire du niveau de pluviométrie ainsi que des températures hivernales qui influent sur la production des deux principales filières que sont l’hydraulique et le bois-énergie.

ctif-veille-strategique-prod-primaire-energie-renouvelable-2014

En 2014, la production brute d’électricité renouvelable s’élève à 89,9 TWh. Les principales filières produisant de l’électricité sont l’hydraulique, avec 68 % de la production brute, et l’éolien (19 %). En 2014, la production brute d’électricité renouvelable baisse de 6,5 TWh, soit de 6,7 %. Cette baisse s’explique presque totalement par la production brute d’électricité hydraulique, qui a diminué de 9,0 TWh en 2014, après une année 2013 exceptionnelle. Elle est partiellement compensée par la hausse de la production dans la plupart des autres filières, notamment l’éolien et le solaire photovoltaïque.

ctif-veille-strategique-prod-electricite-renouvelable-2014

[Commissariat Général au Développement durable, 12/2015]

Service lecteur : 59814

Contact : Christine Colliard