Accueil > Historique
Historique Depuis plus de 60 ans, CTIF a développé une véritable expertise en fonderie reconnue par la profession et valorisée par plusieurs prix et accréditations.

2014

JTECH_CTIF_064L

CTIF organise les 17 et 18 juin les deuxièmes J’Tech, journées d’échanges techniques et stratégiques spécialement dédiées aux fondeurs. Ces rencontres ont pour objectifs de piloter avec les industriels une réflexion avancée sur l’évolution des marchés de la fonderie et de proposer des voies de diversification et de les intégrer dans les priorités de R-D de CTIF à destination de la fonderie.

2011

cal02

  • CTIF obtient la certification ISO pour l’ensemble de ses activités.
  • Après l’installation en 2010 d’une nouvelle cabine de radiographie numérique, CTIF se dote d’une installation de ressuage polyvalente qui intègre trois types de pénétrant par ordre de sensibilité. Ainsi grâce à ses moyens performants, CTIF propose une gamme complète pour le contrôles des pièces moulées.

2009

nadcap

CTIF reçoit l’accréditation NADCAP (National Aerospace and Defense Contractors Accreditation Program) : reconnaissance de la légitimité de CTIF sur le marché de l’aéronautique.

cal01

CTIF est désigné lauréat dans la catégorie Innovation du Trophée Midest pour ses travaux sur les mousses métalliques régulières.

2008

histo-2.2

L’Ecole Supérieure de Fonderie s’installe sur le site de CTIF à Sèvres. L’inauguration a lieu en septembre 2008 en présence du représentant du Ministre de l’Education.

2001

En juin, CTIF inaugure son nouveau laboratoire de Lyon installé sur le site de Saint Didier au Mont d’Or.

2000

La taxe parafiscale versée jusqu’à présent par les fonderies à CTIF est remplacée par une subvention de l’Etat. Un contrat de performance négocié tous les quatre ans est mis en place entre CTIF et le Ministère de l’industrie. Le développement des prestations de services devient dès lors un objectif prioritaire.

1987

ctif1_bandeau_1

Les services administratifs de CTIF quittent Paris pour rejoindre le site de Sèvres (92).

1953-60

Durant cette période, CTIF connaît une période de croissance forte avec l’augmentation de ses effectifs et la mise en place de services spécialisés.

1952

histo-_1

Le 25 juin 1952, Antoine Pinay, Président du Conseil des Ministres, inaugure les laboratoires de Sèvres. CTIF ouvre également des laboratoires en province.

1949

La loi de 1948 entre en vigueur et en avril 1949, CTIF devient officiellement un Centre Technique Industriel.

1948

La loi du 22 juillet 1948 définit les statuts juridiques de CTIF. Elle servira de modèle pour la création des autres centres techniques industriels.

1946

Un conseil d’administration est constitué avec la nomination d’un Président et d’un Directeur Général.

1945

Un arrêté ministériel assure le financement du Centre qui élargit ses installations et aménage ses bureaux à Paris.

1944

Le premier laboratoire de CTIF est créé avec deux chimistes.

1943

Les premiers services mis en place fusionnent avec le Comité d’organisation des Industries de la Fonderie pour devenir un « Centre Technique ». Cet organisme encore embryonnaire a pour principale mission le développement des relations avec les usines de la fonderie.

1942

Un service de documentation ainsi qu’un bureau de normalisation sont mis en place.

1941-1942

Un service technique est constitué au sein du Comité d’organisation des Industries de la Fonderie.

Contactez-nous

CTIF
44 avenue de la Division Leclerc
F-92318 SEVRES CEDEX
Envoyez nous un message
Tél : 33(0)1 41 14 63 00
Fax : 33(0)1 45 34 14 34

Ils nous font confiance

Plus de 400 entreprises ont déjà fait confiance au CTIF.